Autofloraison ou féminisée, que choisir ?

Autofloraison ou féminisée, que choisir ? Parmi les nombreuses variétés de graines de cannabis, 3 grandes familles s’affrontent : Les graines féminisées, les autofloraisons et les régulières. Nous ne nous attarderons pas sur cette dernière catégorie plutôt réservée aux experts.

Autofloraison ou féminisée, la différence

Autofloraison ou féminiséeUne graine autofloraison est une graine programmée pour fleurir a un moment précis sans tenir compte de la lumière qui lui est donnée. Généralement, cette durée varie de 3 à 4 semaines seulement après la germination de votre graine. Ce type vous donnera des plants plus petits car la croissance est fortement réduite (on parle de plusieurs mois pour des graines classiques), mais cela n’enlèvera rien à la saveur et aux effets de votre plante.

Grace à cette variété autofloraison, il est donc possible de mener jusqu’à 4 cultures par an et donc 4 récoltes. Plus petites certes, mais plus nombreuses ce qui rattrape la différence.

Les graines féminisées elles, sont des graines presque classiques avec un cycle normal de croissance. La différence majeure avec une graine classique est que cette variété ne vous donnera que des plantes féminisées, aucuns mâles ! Ceci grâce a des techniques de croisement bien particulières.

Autofloraison ou féminisée, ou les deux ?

Il existe aussi des graines autofloraison féminisées ! Elles gardent le même principe que l’autoflo donc une période raccourcie de croissance et ne procurent que des plantes femelles. Parfait pour des cultures rapides et sans risque de voir des mâles apparaitre.

Graines féminisées en autofloraison, possible ?

Beaucoup utilisent une technique toute particulière qui consiste à utiliser des graines féminisées et les transformer en auto florissante. Ces cultivateurs choisissent une période courte de croissance, mais un peu plus longue que sur les autoflos. 5, 6 voire 7 semaines de croissance, puis en changeant le cycle horaire, font basculer les plantes en floraison.

La raison ? Obtenir des cultures plus rapides, avec des plantes plus grandes qu’en utilisant des graines autofloraison. Cela permet surtout une récolte plus abondante en conservant la possibilité de mener plusieurs cessions à l’année.

Et les régulières dans tout ça ?

Les graines régulières peuvent elles aussi être utilisées de la même manière. La principale différence se situera au moment du passage en floraison. Il faudra réussir à identifier les plantes mâles afin de sois les couper, sois les isoler du reste du groupe. La raison est simple : Si vous ne le faites pas, vos plantes femelles vont se retrouver pollinisées et vont donc tout logiquement produire des graines.

Une plante qui produit des graines donne une partie de son énergie dans ses graines. Cette énergie pourrait-être utilisée à faire de plus belles têtes et des plantes plus conséquente. C’est souvent la raison pour laquelle il est conseillé d’utiliser directement des graines autofloraison ou féminisée, surtout si vous avez du mal à faire la différence entre un mâle et une femelle.

Comme vous l’aurez compris, tous types de graines peut devenir une autoflo, mais au passage en floraison, certaines demanderont plus d’attention que d’autres. Les graines autoflos ont étés crées pour justement parer à ce souci alors, pourquoi s’en priver ?

Et vous ? Quel genre de graines utilisez-vous ou préférez-vous ?

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

Guardia Civil

Intervention de la Guardia Civil chez La Mota, Dinafem et Humboldt Seeds impactés

Vous l’aurez déjà peut-être appris, il y a maintenant quelques semaines de ça, la Guardia Civil est intervenu chez le leader de graine du marché Espagnol : La Mota.  Dinafem et Humboldt depuis ont été contraints de cesser leurs activités de vente de graines de cannabis. Ces articles pourraient aussi ...