USA : Une banque pour les « cannabisness-men »

Depuis la légalisation de la marijuana dans le Colorado, la filière cannabicole était confrontée à un problème : les banques.

Parmi les établissements traditionnels, aucun d’entre eux n’est prêt à accepter de l’argent provenant de la marijuana. Les organismes financiers craignent en effet des poursuites au niveau fédéral, tant qu’à ce niveau, la consommation et/ou la production ne sont pas autorisées.

Les producteurs et vendeurs de chanvre de l’état américain étaient contraints de conserver l’argent en espèce et de le protéger par leurs propres moyens. Toutes les transactions étaient effectuées en liquide : achats aux fournisseurs, paiement des employés, vente d’herbe et de matériel….

Alex Manson, l’homme de la régularisation du système bancaire

Alex Manson, l’homme de la régularisation du système bancaire

Face à une industrie qui a rapporté l’an dernier 650 millions de dollars, un certain Alex Manson tire son épingle du jeu. Agé de seulement 25 ans, lui et toute sa famille ont créé The Fourth Corner Credit Union, une banque réservée aux entrepreneurs du cannabis. Son père Mark Manson, avocat, a mis sur pied une structure légale pour une industrie – légale dans l’état – mais illégale sur le plan fédéral. Les acteurs principaux de la légalisation du cannabis du pays accordent leur soutien à cette initiative. Parmi eux :

  • Page Figgi, avocate et militante pour l’usage de l’huile de cannabis pour les enfants épileptiques,
  • Et Brian Gilba, le patron du Project Wounded Ego dont la mission est d’aider les anciens combattants de l’armée à vivre aussi normalement que possible.

Manson, père, fils, fille et mère

De gauche à droite : Les Manson, père, fils, fille et mère.

La coopérative financière ouvre ses portes à tous les acteurs de l’économie du cannabis : entrepreneurs, associations… Ils pourront bénéficier des mêmes services bancaires que n’importe quelle autre entreprise. Transactions, placements, paiements par carte bancaire et en ligne ainsi que prêts à taux très bas. Cette banque pas comme les autres se différencie également par le partage des dividendes. Les bénéfices réalisés par l’institution bancaire seront redistribués à tous ses membres.

La banque est déjà installée dans ces murs du 1275 Tremont Place à Denver et devraient ouvrir les portes à ses premiers clients dès l’autorisation d’exercer acceptée. Les exigences de la FED, la banque fédérale américaine, sont totalement remplies. La durée d’exercice sera temporairement limitée à deux ans, le temps que la très haute NCUA, (National Credit Union Administration) approuve définitivement l’activité de ce nouvel établissement bancaire.

The Fourth Corner Credit Union

Sources : Rolling Stone, USA TODAY, Denver Post y BBC-CNN

Depuis la légalisation de la marijuana dans le Colorado, la filière cannabicole était confrontée à un problème : les banques. Parmi les établissements traditionnels, aucun d’entre eux n’est prêt à accepter de l’argent provenant de la marijuana. Les organismes financiers craignent en effet des poursuites au niveau fédéral, tant qu’à ce niveau, la consommation et/ou la production ne sont pas autorisées. Les producteurs et vendeurs de chanvre de l’état américain étaient contraints de conserver l’argent en espèce et de le protéger par leurs propres moyens. Toutes les transactions étaient effectuées en liquide : achats aux fournisseurs, paiement des employés, vente d’herbe et…

Passage en revue

L'équipe biotops

Merci !!!

Résumé : Qu'en pensez vous ?

Note de l'utilisateur 4.9 ( 1 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload