Traitements Préventifs contre les champignons, acariens et insectes

Mieux vaut prévenir que guérir!

Les beaux jours et le printemps arrivent, et comme chaque années nos cultures extérieures vont être exposées à milles dangers. Le climat, les insectes, acariens et champignons pouvant causer d’atroces pertes pour chacun d’entre nous. L’utilisation d’insecticides et fongicides peuvent s’avérer particulièrement dangereuse pour vous, comme pour l’environnement et les animaux qui s’y trouvent, pouvant causer des désastres écologiques dus à leur mauvaise utilisation. Mais ce n’est pas tout…  . Le contrôle d’acariens ou champignons, une foi la plante envahie peut s’avérer difficiles, la lutte chimique reste souvent le seul moyen efficace. L’utilisation de produits préventifs aide à lutter contre ces attaques sans causer de dommage sur l’environnement, sur notre santé ou celle des plantes.

 

Le point sur les Insecticides/Acaricides

Qui sont ces ravageurs?

Trips, mouche blanche, araignée rouge, araignée jaune, pucerons, cochenille….Ils sont très nombreux, parfois invisibles à l’œil nu et seulement détectables à la loupe. On distingue trois grands groupes d’acariens ravageurs : les tétranyques, les tarsonèmes et les phytoptes. Il existe aussi des acariens prédateurs pouvant jouer un rôle important dans la lutte biologique. Au contraire des insectes, les acariens n’ont pas d’ailes.

Comment arrivent-ils?

En extérieur les acariens se dispersent et vont de plantes en plantes, appréciant particulièrement les mauvaises herbes et parfois attirés par la couleur des plantes. Ils  peuvent être facilement déplacés grâce au vent mais aussi en se posant dans les poils d’un animal ou sur nos vêtements. Une température trop élevée favorise leur prolifération.

Qu’elle menace présentent les acariens pour ma culture ?

Les acariens s’attaquent à nos plantes pour se nourrir de leur sève, provoquant ainsi des dépigmentations sur les feuilles, la croissance de la plante ralentie. La future récolte d’une culture horticole, qu’elle soit d’arbres fruitiers ou de Cannabis, peut être perdue de la moitié à la quasi-totalité si les plantes ont soufferts d’attaques d’acariens, la qualité de l’herbe en prendra aussi un coup et sera logiquement moins savoureuse et compacte que si les plantes étaient restées en bonne santé tout au long de la culture.

Pourquoi appliquer un produit sur mes plantes si je n’ai pas de problèmes ?

Les insectes et acariens s’adaptent facilement à la présence d’insecticides, cette résistance s’explique par la diminution de sensibilité face à l’insecticide en question, de manière héréditaire, rendant ainsi leur destruction chaque fois plus complexe : les acariens dits « résistants » sont porteur d’une ou plusieurs mutations génétiques, c’est ce que l’on appelle l’allèle de résistance, les cellules mutées empêchent l’insecticide d’atteindre les acariens porteurs de ce nouveau code génétique pour qu’il puissent survivre aux doses normalement létales (mortelle).

Que faire en cas de problème ?

Le contrôle des acariens se fait par lutte chimique, la lutte biologique existe et peut être appliquée mais reste insuffisante dans la plupart des cas. Pour éviter une utilisation de produits phytosanitaire chimique rien ne vaut la prévention.

Le point sur les Fongicides

Qu’est-ce qu’un champignon et qu’elles sont les conséquences de leur présence pour mes plantes?

Les champignons constituent un groupe de microorganismes microscopiques possédant un corps végétatif appelé miselium. Ils ne réalisent pas de photosynthèse et s’alimentent directement de la plante. Les champignons parasitaires sont responsables de nécroses ou pourritures au niveau des feuilles. Ils ralentissent leurs croissances avec pour conséquence le flétrissement voir la mort de la plante. Si récolte ce fait, la qualité ainsi que la quantité en seront compromises.

Comment les éviter ?

Il est nécessaire de nettoyer votre matériel de culture s’il a déjà servi à l’aide de désinfectant et ne surtout pas réutiliser une terre qui aurait déjà servi. L’espace de culture doit être bien ventilé, les champignons apparaissent souvent à cause d’un excès d’eau associé à trop de chaleur. Ne stockez pas de déchets de récolte, troncs, feuilles etc… dans vos chambres de culture, serres extérieures etc … les déchets contribuent à créer les maladies fongiques

Pourquoi appliquer un produit sur mes plantes si je n’ai pas de problèmes ?  

Les produits fongiques empêchent les spores de se développer sur la surface des plantes, agissant sur leur mécanisme enzymatique qui est lui-même impliqué dans la production d’énergie de la plante. On appelle souvent ces fongicides ‘anti-germinatif ’.

Quels sont les risques d’une utilisation abusive et non contrôlée ?

L’utilisation excessive et non contrôlée de fongicides présente des risques importants pour l’environnement ainsi que pour l’applicateur. C’est pourquoi il est important d’opter pour une méthode plus saine comme la prévention en détruisant le champignon avant que celui-ci ne pénètre dans la plante.

Que faire dans le cas où ma culture est attaquée ?

 Il vaudra mieux opter pour l’utilisation d’un fongicide spécifique. Les champignons sont capables, comme les acariens, de s’habituer au fongicide en résistant au traitement. 

Quels sont les différents types de fongicides que je peux utiliser ?

les fongicides systémiques.

Ils peuvent être à large spectre ou bien spécifiques à certains types de champignons.

Le MildiumProt, le Botyprot ou le Oidioprot qui eux seront adaptés seulement au Mildiu ou à l’Odium et au Botritis font partis des fongicides systémiques spécifiques.

les fongicides de contact

qui ne sont pas absorbés par la plante est qui restent sur la feuille : les gouttes qui émergent après l’application du produit ne sont pas protégées et finissent par disparaitre avec la pluie, ou le soleil désactive l’effet du fongicide. Ils peuvent être efficaces en prévention, mais les applications doivent être répétées pour protéger le feuillage et contrecarrer la perte d’efficacité du fongicide due au lessivage de la pluie ou à la dégradation qu’aura causé le soleil.

La protection des cultures ainsi que de l’environnement repose sur l’utilisation de produits préventifs, moins nocifs et pouvant être biologiques, pour éviter par la suite l’utilisation de produits phytosanitaires bien plus toxiques, à votre détriment ainsi qu’à celui de votre récolte.

 

Kit Préventif pour le contrôle des champignons

Prêt à l’emploi !

  • 1 pulvérisateur
  • 1 L Fungone

Utilisation : Le Fungone est prêt à l’emploi et se pulvérise donc directement sur les feuilles.

https://www.biotops.biz/kits-complets/packs-prevention-insectes-et-moisissures/kit-preventif-anti-champignons

Kit Préventif pour le contrôle des champignons

contrôle des champignons

  • 1 pulvérisateur
  • 1 Trichoprot 100gr

Utilisation : 3gr/1L d’eau.  Remplissez 1/3 de votre arrosoir avant d’y rajouter le Trichoprot puis rajoutez le reste d’eau avant de bien mélanger. Arrosez. Appliquez le Trichoprot tous les 15 jours.

https://www.biotops.biz/kits-complets/packs-prevention-insectes-et-moisissures/kit-preventif-anti-champignons-et-moissisures

Kit Préventif pour le contrôle des acariens

contrôle des acariens

(Convient aux cultures organiques)

  • 1 pulvérisateur
  • 1 pipette de 3ml
  • 1 Cinnaprot 30ml

Utilisation : Voie foliaire, 2 à 2.5ml/L, tous les 10 à 15 jours.

https://www.biotops.biz/kits-complets/packs-prevention-insectes-et-moisissures/kit-preventif-insectes

Kit insecticide

Lutte Chimique, en cas d’infestation grave

  • 1 pulvérisateur
  • 1 pipette de 3ml
  • 1 Kenpyr

Utilisation : 1 à 2 ml/1L d’eau. Appliquez le Kenpyr tous les 10 à 15 jours et tous les 7 jours en cas d’infestation. Notice à lire impérativement avant toute utilisation du Kenpyr.

https://www.biotops.biz/kits-complets/packs-prevention-insectes-et-moisissures/kenpyr-kit

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

L’indispensable Anti-odeur du voyageur Stoner

La pochette Stash anti-odeur L’heure des vacances est déclarée, et nous sommes nombreux à voyager équipés de tout notre attirail de fumeur. L’angoisse peut paraître pesante lors de nos trajets, que ce soit en voiture, en train ou même en avion à cause de la délectable odeur que dégage notre ...