Test de dépistage : Le TCH reste dans l’urine moins de temps qu’on ne le pensait

Selon une revue publiée dans le dernier numéro du Drug Court Review, “il est rare que des fumeurs occasionnels de marijuana présentent un résultat positif au test de cannabinoïdes dans l’urine au-delà de sept jours, à l’aide de mesures de concentrations standard. On pensait que les utilisateurs chroniques, après avoir cessé de fumer, cessaient de donner des résultats positifs à 21 jours, même à des concentrations de 20 ng / ml de cannabinoïde “. Cependant, même si dans les échantillons prélevés, nous utilisions des concentrations de 50 ng/ml, la période de détection ne dépasserait pas dix jours chez les utilisateurs réguliers et entre trois et quatre jours chez les utilisateurs occasionnels.

dépistage

Le TCH reste dans l’urine

L’auteur de la revue, le Dr Paul Cary de l’ Université du Missouri, a souligné dans ses conclusions que, de manière générale, les scientifiques et le système juridique, ainsi que les utilisateurs de cannabis, sont convaincus qu’il peut être détecté lors de tests d’urine = https://www.biotops.biz/headshop/anti-test-urine-et-salive/test-de-depistage-thc  jusqu’à 30 jours ou plus après la dernière consommation. Cependant, il affirme qu’un grand nombre des études qui ont été réalisées sur une longue période présentent d’importantes lacunes méthodologiques. Le principal de ces facteurs limitants serait “l’impossibilité d’assurer l’abstinence de la consommation de marijuana par les sujets tout au long des études“.

thc urine

Limites des études disponibles

Malgré les limites des études disponibles, leur analyse a révélé qu’il est rare que les cannabinoïdes puissent être détectés à long terme (30 jours ou plus). Dans les études examinées par le Dr Cary, chez les consommateurs chroniques de cannabis et à une concentration de 20 ng/ml dans les urines, le THC est détectable jusqu’au 14e jour. Il ajoute que lors de toutes ses études, “le nombre de personnes testées et dont les résultats étaient positifs après une longue période pour détecter les cannabinoïdes, s’élève à : une seule personne !” Il conclut en affirmant que “ces circonstances exceptionnelles ont eu une influence exagérée” dans la conviction que l’usage de cannabis peut être détecté dans les urines après une longue période depuis la dernière consommation.

Solutions très simples

CleanUrin Si vous êtes quelque peu septique et que vous ne voulez courir aucun risque, il existe des solutions très simples pour fausser la détection du THC dans les urines. Par exemple il vous est possible de vous procurer du Zydot = https://www.biotops.biz/search/?q=zydot , une boisson detox à base d’herbe naturelles qui a pour propriété de masquer les toxines dans l’urine pendant plusieurs heures. Il existe également de l’urine factice appelé CleanUrin = https://www.biotops.biz/headshop/anti-test-urine-et-salive/cleanurin-sachet-25-ml-d-urine-synthetique . C’est un sachet de 25ml d’urine entièrement synthétique avec les mêmes paramètres spécifiques que ceux que l’on pourrait mesurer chez une personne en bonne santé, sans consommation de quelque substance que ce soit.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

consommation de cannabis

Comment surmonter une mauvaise expérience dû à la consommation de cannabis.

Quiconque a déjà consommé de la marihuana dans sa vie sait que, en certaines occasions, il est possible d’avoir une mauvaise expérience. Ici, nous allons t’aider à la surmonter afin de profiter de tous ses effets bénéfiques. Ces articles pourraient aussi vous intéresser Cannabis médicinal : témoignage de vies totalement ...