Séchage du cannabis, les 5 erreurs à ne pas commettre.

Vous avez travaillés à ce que vos plantes soient cultivés dans les conditions les plus optimales possibles  afin de produire une herbe de qualité, et vous êtes pressés d’enfin pouvoir la récolté et la mettre au séchage du cannabis ? Attention aux erreurs classiques, celles qui ne pardonnent pas et qui pourraient altérer l’effet et la saveur de votre herbe

Séchage du cannabisSéchage du cannabis

  • Récolter sans avoir vérifié le stade de maturation des trichomes :

L’idéal pour récolter votre cannabis est d’attendre que les trichomes soient en majorité laiteux ainsi qu’une partie ambrés. Le stade de maturation peut-être facilement observé à l’aide d’un microscope.

  • Ne pas récolter le substrat étant humide

Ne soyez pas trop pressés, si vous avez arrosés vos plantes la veuille de la récolte ou que vos pots sont encore pleins d’eau il sera préférable d’attendre que la terre sèche. Dans le cas où vous récolteriez vos plantes avec un substrat trop humide vous perdriez quelques jours au séchage dû au fait que les tissus de vos plantes seront encore gorgés d’eau.

  • Récolter les parties touchées par de la moisissure

Et non… fumer un champignon ne vous feras pas halluciner pour autant, c’est même plutôt dangereux pour votre santé. Dans les meilleurs des cas votre weed aura un arôme des plus affreux mais dans le pire des cas vous vous retrouverez hospitalisés d’urgence pour infection pulmonaire.  Retirez les partis touchés sans hésiter !

champignon

  • Un local inapproprié

Pour sécher votre weed dans des conditions idéales il faut que votre lieu de séchage soit aéré pour éviter que l’humidité ne soit trop présente. Le plus simple est d’utiliser votre armoire de culture en laissant tourner les systèmes d’extractions, ce qui permettra de faire circuler l’air. Si vous utilisez un ventilateur ne le mettez pas directement en direction des plantes ce pour ne pas les faire sécher trop rapidement.  Laissez votre espace de séchage dans le noir total pour ne pas dégrader les propriétés de votre herbe, la température doit être comprise entre 18 et 20 degrés

  • Être impatient

Pour un séchage du cannabis réussi

Pour qu’un séchage du cannabis soit réussi il faut qu’il prenne du temps !  Vous l’aurez sans doute compris,  un séchage réussi ne doit pas être fait autrement qu’en évitant toute source de chaleur, de lumière et d’humidité trop importante et correctement ventilé. Après 2 à 3 semaines dans le noir vous pourrez commencer le curring  en plaçant votre herbe dans des bocaux en verre et hermétiques. Il faudra par la suite ouvrir les bocaux de manière régulière. Si votre herbe a séché trop rapidement il est possible d’y glisser des sachets boveda qui rajouterons l’humidité nécessaire à votre weed pour un séchage du cannabis plus lent.

curring

Découvrez notre sélection d’articles qui permettront de faciliter votre séchage et la conservation de vos fleurs :  

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

Big Bud

Big Bud, rendement maximum

Le Big Bud d’Advanced Nutrients est un stimulateur de floraison qui promet un rendement colossal à tous cultivateur grâce à ses ingrédients bioactifs et protéines tels que le sulfure, le potassium, le phosphore, les acides ascorbiques et citriques. Les résultats obtenus sont visibles à l’œil nu en seulement 10 jours ...