Les vaporisateurs de cannabis 2015

Les vaporisateurs de cannabis

Vaporisateurs de cannabis 2015 "Fumer sans fumée"

La consommation du cannabis sans les méfaits de la combustion se démocratise un peu plus chaque jour. Chaque année, de nouveaux modèles de vaporisateurs de cannabis voient le jour : des versions miniatures aux gros modèles, l’efficacité de ces machines à fumer – sans fumée – va grandissante.
Quels sont les vapos qui ont marqué l’année 2015 et comment bien régler la température de son vaporisateur, ce sont les deux questions auxquelles le blog de Biotops.biz répond.

Dès lors qu’il y a combustion, il y a goudron. Et les poumons ne sont pas un contenant pour les résidus de la combustion de matières végétales ou organiques. Le goudron est connu pour être l’agent principal responsable du cancer des poumons.

Si la fumée de la combustion est dangereuse, la vapeur est de loin beaucoup moins nocive.
Un test réalisé avec le Volcano, l’un des premiers vaporisateurs du marché – et certainement l’un des plus sûrs – montre clairement la chute vertigineuse des matières nocives inoculées à l’organisme.

La vapeur dégagée par l’herbe contient :

  • 95 % de THC,
  • quelques traces de CBN,
  • 5 % de dérivés cannabinoïdes et d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP ou PAH).

Les PAH ne sont pas sans danger pour la santé, mais nettement moins nocifs que le goudron.

Effets des vaporisateurs de cannabiset combution du cannabis

L’illustration ci-dessus montre les effets, et de la combustion, et de la vaporisation sur l’herbe de cannabis.

La bonne température de vaporisation du cannabis

Les différents cannabinoïdes ne s’évaporent pas tous à la même température. Aussi, selon les besoins, il est nécessaire de plus ou moins laisser chauffer l’appareil.
S’il faut donner une référence générique, la « bonne » température se situe entre 180 et 200 °C. Mais, en fonction de la température atteinte, les effets de l’herbe sont modifiés.

THC : 157 °C

Le Delta-9-tétrahydrocannabinol communément appelé THC est le plus connu des cannabinoïdes.
Il est le responsable du high, cet effet euphorisant, clair et énergétique.

CBD : 160 à 180 °C

Le CBD connaît une popularité grandissante depuis que le débat sur le cannabis médicinal est ouvert partout dans le monde ou presque. Ses applications médicinales sont nombreuses.

Delta-8-THC : 175 à 178 °C

Le Delta 8 et le Delta 9 sont souvent évoqués de manière indissociée. La recherche sur ce cannabinoïde est en cours et selon les sources, il est très prometteur, peut-être davantage que le THC. Il a, d’après les dernières recherches, les propriétés du THC mais sans le côté psychoactif.

CBN : 185 °C

Le CBN est le responsable de l’effet sédatif.

CBC : 220 °C

Ce cannabinoïde est connu pour réduire les inflammations et avoir une action antifongique.

THCV : 220 °C

Le THCV fait partie de la liste des « cannabinoïdes à mieux connaître ». Des recherches sont en cours pour approfondir le peu de connaissance le concernant. Son action anti-inflammatoire est pour le moment la plus généralement admise.

Les machines à vapoter de 2015

Pour s’adapter aux besoins de chacun, les vaporisateurs sont tous équipés d’un système de réglage de la température. Il faut compter entre 100 et 200 euros pour un vaporisateur de qualité. Voici une revue des vapos qui ont marqué l’année 2015.

Vaporisateur Plenty

Vaporisateur cannabis Plenty
Le Plenty est la dernière fabrication sortie des labos de Storz & Bickel GMBH & Co, le fabricant du célèbre Volcano. Ce vaporisateur électrique est très performant et robuste. Maniable grâce à sa poignée, le bouton d’allumage est au bout des doigts. Il est léger et silencieux. Le thermomètre situé sur le dessus indique la température de vaporisation. Elle est ajustable de 130°C à 202°C. Cet appareil fait preuve des mêmes qualités que son grand frère Volcano : goût, pureté et effet. Il est garanti 3 ans par le fabricant.
Son prix est de 248 €.

 

Vaporisateur Firefly

Vaporisateur de cannabis Firefly

La différence entre le vaporisateur Firefly et les autres se situe au niveau de la vitesse de chauffage. (Voir notre article de mars 2015). Ce modèle atteint la température de vaporisation quasi-instantanément.
Autre point fort : un design très classe. Cette partie a été confiée à Mark Williams, un ancien de chez Apple. La marque est connue pour la conception de beaux objets ergonomiques et agréables à voir et à toucher. Le Firefly est facile d’utilisation et tient dans une poche. Côté qualité de la vapeur : il est digne des grandes marques de référence. Son prix : 245 €

 

 

Vaporisateur Puffit 2

Vaporisateur cannabis Puffit 2

Après le Puffit et le Puffit-X, le Puffit 2 est le petit dernier de Discreet Vape. Un vapo de poche qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un aérosol de Ventoline. (Voir notre article de mars 2015). En seulement 10 secondes, le Puffit 2 atteint la température idéale à la vaporisation. 4 températures réglables de 170 à 220 °C. Une batterie au lithium-ion – autrement dit très puissante – confère une grande autonomie à l’appareil : l’équivalent de 40 bouffées. La batterie doit ensuite être rechargée. Le temps de rechargement dure 45 mn. Son prix : 99 €.

 

Vaporisateur Fuzion GVR 600

Vaporisateur de cannabis Fuzion GVR 600Le Fuzion GVR 600 est l’un des moins chers du marché puisqu’il ne coûte que 85 €. Ce vaporisateur dédié à une utilisation à domicile a de nombreux atouts : contrôle de la température, affichage digital de la chaleur en degré Celsius ou Fahrenheit, anti-vapeur stagnante, tube d’inhalation de qualité médicinale et connexions en verre.
Son petit frère, le Fusion SVR 110 est la version portable, moins élaborée mais au prix imbattable de 40 €.

 

 

 

La technologie des vaporisateurs s’améliore d’année en année. On est déjà loin de certains modèles datant d’il y a 3 ou 4 ans dont la vitesse de chauffage était bien moins rapide que les modèles récents. Les vaporisateurs sont recommandés pour les personnes nécessitant un traitement médical à base de cannabis et bien entendu pour les fumeurs qui souhaitent un mode de consommation plus sain et plus favorable à la santé.

 

Les vaporisateurs de cannabis La consommation du cannabis sans les méfaits de la combustion se démocratise un peu plus chaque jour. Chaque année, de nouveaux modèles de vaporisateurs de cannabis voient le jour : des versions miniatures aux gros modèles, l’efficacité de ces machines à fumer - sans fumée - va grandissante. Quels sont les vapos qui ont marqué l’année 2015 et comment bien régler la température de son vaporisateur, ce sont les deux questions auxquelles le blog de Biotops.biz répond. Dès lors qu’il y a combustion, il y a goudron. Et les poumons ne sont pas un contenant pour les résidus…

Passage en revue

Merci !

Résumé : Amateurs de vaporisateurs, vos commentaires sont les bienvenus !

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Un commentaire

  1. Et bien, comme mon commentaire est le v-bienvenue, je n’hésite pas… Il semble que vous proposiez des vaporisateurs de qualité, bien loin des grilles-cannabis qui font perdre à l’herbe sa saveur et ses effets. Sans compter que ces appareils nous exposent sans doute à du goudron, malgré ce qu’ils disent…
    Pour ce qui concernent les quatre produits que vous proposez… Là, c’est autre chose !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload