Les effets du cannabis sur la mémoire

Les effets du cannabis sur la mémoire est l’une des questions que la plupart des détracteurs du cannabis aiment à lever lors de débats sur le sujet. Alors, pour les défenseurs et pour les consommateurs qui se questionnent, des réponses sont apportées par les dernières études.
Le cannabis affecte la mémoire spatiale mais pas la mémoire associative.

Les effets du cannabis sur la mémoire

La mémoire spatiale est celle qui enregistre les informations sur l’environnement et l’orientation dans l’espace. La mémoire associative stocke et récupère les informations par associations d’autres informations.
Par exemple, le cannabis pourrait affecter la mémorisation d’une conversation entre collègues ou lors d’une promenade. Ainsi, la blague racontée par un ami il y a un quart d’heure, a des chances de terminer aux oubliettes pour un fumeurs.

Les effets du cannabis sur la mémoire

La science divise généralement la mémoire humaine en trois grands types généraux :

  • la mémoire à long terme (qui dure toute une vie),
  • la mémoire sensorielle,
  • et la mémoire à court terme (d’une durée de moins d’une minute).

L’effet du THC sur la mémoire à long terme n’est pas aussi dramatique que les descriptions alarmantes élaborées par les anti-cannabis. Ce type de mémoire est-elle même subdivisée en deux types : la mémoire implicite et la mémoire explicite.

La mémoire implicite est le système de mémorisation inconscient.
La mémoire explicite gère la sémantique épisodique :

  • Définitions, faits, concepts,
  • ou événements, expériences, lieux.

Le THC n’a donc aucun effet sur la mémoire épisodique, celle qui permet de se souvenir de faits qui ont marqué la vie d’un individu.

La dernière recherche sur le THC et la mémoire

La dernière étude en date de l’effet du Tetrahydrocannabinol sur la mémoire a été effectuée sur le poisson-zèbre. Ce poisson est doté d’un cerveau et d’un système nerveux remarquablement similaires à ceux de l’humain. Des tests minutieux ont été pratiqués sur leur comportement.
Les scientifiques de l’Université de Bonn en Allemagne ont permis de révéler les altérations sur les mémoires spatiales et associatives, mais avec un impact minime.
Les effets de la marijuana sur la mémoire peuvent différer selon les individus avec plus ou moins d’intensité. En revanche, des facteurs aggravants sont relevés lorsque le cannabis est mélangé avec de l’alcool, des drogues ou des médicaments psychotropes.

 

Les effets du cannabis sur la mémoire est l’une des questions que la plupart des détracteurs du cannabis aiment à lever lors de débats sur le sujet. Alors, pour les défenseurs et pour les consommateurs qui se questionnent, des réponses sont apportées par les dernières études. Le cannabis affecte la mémoire spatiale mais pas la mémoire associative. La mémoire spatiale est celle qui enregistre les informations sur l’environnement et l’orientation dans l’espace. La mémoire associative stocke et récupère les informations par associations d’autres informations. Par exemple, le cannabis pourrait affecter la mémorisation d’une conversation entre collègues ou lors d’une promenade.…

Passage en revue

Merci !

Résumé : Si vous vous souvenez de ce que vous venez de lire, laissez donc un commentaire !

Note de l'utilisateur 4.32 ( 3 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload