Les clés du succès d’une culture en intérieur

Maintenant que les températures extérieures ont chuté, il est temps pour de nombreux cultivateurs de reprendre la culture en intérieur.

culture en intérieur

Malgré les faibles probabilités de problèmes de chaleur en cette période de l’année, bien que vos plantes soient beaucoup moins sujettes à l’attaque de parasites, et même si vous pouvez contrôler parfaitement le climat dans votre chambre de culture, la culture en intérieur peut toutefois réserver ses surprises et ses déceptions… Cela est dû la plupart du temps à du matériel de mauvaise qualité ou bien une exécution approximative de la part du cultivateur…

Voici les clés importantes à respecter strictement pour vous assurer une culture de qualité et un bon rendement :

Des graines de confiance

Une culture en intérieur ne devrait jamais être un lieu d’expérimentation avec des semences de provenance douteuse. Dès le premier jour, la facture d’électricité augmentera considérablement en raison principalement de l’équipement d’éclairage. De plus vous allez passer beaucoup de temps à bichonner vos plantes et ce pendant de longues semaines. Donc, le moins que vous puissiez espérer est d’obtenir de belles plantes bien robuste et bien fournies avec de belles têtes compactes et résineuses. Il serait fâcheux d’avoir fourni autant d’effort pour finalement se retrouver à cultiver des plantes qui s’avèrerais être hermaphrodites, pleines de graines et ainsi gâcher tout votre culture. Les graines de qualités ne coûtent pas cher compte tenu de la grande quantité et de la qualité de la récolte qu’elles vous offriront.

Utiliser un substrat de qualité 

Un substrat  est une base, un support, un terreau qui permet de recevoir un élément organique et lui assurer pérennité ou développement.
Le substrat dans lequel pousse la plante est important afin d’obtenir de bons rendements.
Il doit protéger les racines de la lumière et leur permettre de respirer. Le substrat véhicule la solution nutritive jusqu’aux racines des plantes.

Il est très important de choisir un terreau de qualité, dans un magasin spécialisé. Ils sont décontaminés et dépourvus de tout élément pathogènes (champignons, etc.).

Pour la germination de vos graines ou pour les boutures, il est très important et même impératif d’utiliser du terreau de germination. Celui-ci est fin et tamisé, ce qui laisse vos jeunes racines encore fragiles se développer sans gènes. De plus il est neutre en nutriment, c’est-à-dire qu’il ne contient pas d’engrais afin d’éviter de brûler les graines et les boutures.

Une nutrition adéquate

Comme pour tous les humains, vos plantes de cannabis ont besoin d’une alimentation équilibrée et régulière, à la fois en quantité et en qualité. On trouve cette nourriture pour plantes sous forme d’engrais, qu’ils soient liquides ou solides. Il est essentiel de donner aux plantes des fertilisants de haute qualité pour obtenir de bons rendements. La base de l’alimentation de nos plantes est l’azote, le phosphore et le potassium, des éléments fondamentaux nécessaires au sol de notre culture pour un bon développement des plantes durant les différentes étapes.

Au début de sa vie, la plante a besoin de racinaire comme par exemple le StartBooster de Aptus , Voodoo Juice de Advanced Nutrients , Hesi complexe racinaire , Rhizotonic de Canna
Pendant la croissance, un engrais riche en azote est préconisé avec du Terra Vega de Canna , complexe croissance de Hesi  ou Iguana Juice Grow de Advanced Nutrients.
Pendant la floraison, la plante a besoin de phosphore (P) et de potassium (K). Durant cette période, le taux d’azote (N) doit être le plus bas possible.
Attention : un excès d’engrais ne peut faire aucun bien à la plante. Respectez les doses indiquées.

Afin d’améliorer la qualité et la productivité des plantes, des compléments d’engrais sont disponibles. Ces produits incluent des oligo-éléments : Bore (b), Molybdène (Mo), Cobalt (Co), Fer (Fe), Manganèse (Mn), Zinc (Zn), Cuivre (Cu), etc. 

Un éclairage approprié

L’éclairage est le pilier de base d’une culture d’intérieur. Et sans un bon éclairage, tous les efforts seront vains. Les plantes deviendront épineuses et faibles, ce qui est caractéristique d’un léger déficit. Et bien sûr, dans la phase de floraison, la chose ne s’améliorera pas. Les bourgeons seront aérés, petits et rares. Qu’il s’agisse des lampes HPS, des lampes LEC ou des panneaux LED les plus courants, nous ne devons pas lésiner sur l’investissement dans un bon système d’éclairage. La récompense en vaudra la peine.

Une ventilation efficace

Les plantes consomment une énorme quantité de CO2 . En très peu de temps, elles consomment tout le CO2 qui les entoure. C’est pourquoi il sera essentiel d’avoir un renouvellement de l’air intérieur efficace, pour un air frais extérieur. Un extracteur d’air est un élément de base d’une culture d’intérieur. Selon la taille de l’armoire, un intracteur peut être nécessaire ou bien une intraction passive peut être suffisante. De plus, un ventilateur vous permettra de brasser l’air et donc d’homogénéiser la température de l’air dans la chambre de culture, de refroidir les pointes des plantes et de renforcer leurs tiges.

Des conseils de professionnels

Enfin, malgré un matériel de qualité, si vous ne savez pas l’utiliser correctement il vous sera peu utile. Ce n’est pas parce qu’on est propriétaire d’une Porche qu’on sait conduire. C’est là que les professionnels https://www.biotops.biz/le-magasin de culture du cannabis interviendront. Il faut savoir s’entourer des bons conseillers/vendeurs afin d’être accompagné tout au long de votre culture et bénéficier de conseils de qualité. Choisissez un magasin ou vous ne serez pas considéré comme un simple client avec un numéro de commande, mais comme un vrai cultivateur. Des professionnels disponibles, que ce soit par téléphone, par e-mail, ou même sur les réseaux sociaux, sera la clé qui vous permettra d’avancer dans votre culture pas à pas avec succès.

Si vous suivez scrupuleusement ses conseils, vous voilà prêt pour mener votre culture à bien. Et si vous doutiez encore de vous, vous pouvez également vous procurer des livres sur le sujet afin de vous assurer à 100% une culture réussie .

A vos marques…, prêt…, cultivez !!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

Les champignons mycorhiziens

Les champignons mycorhiziens dans la culture du cannabis

En ce qui concerne la culture biologique du cannabis, peu de produits sont aussi intéressants que les mycorhizes. Mycorhize est un mot grec utilisé pour définir la symbiose entre un champignon et la racine d’une plante (mycos = champignon et rhizos = racine). Et dans une telle activité symbiotique, le ...