Expogrow 2015 Salon du cannabis

Expogrow 2015 - 4 édition du salon du cannabis à Irun (Espagne)

La 4ème édition du salon du cannabis d’Irun au Pays Basque espagnol vient de remporter un vif succès. Près de 20 000 visiteurs, majoritairement français, ont assisté à l’Expogrow 2015. Vendeurs de graines de cannabis, de fertilisants, de substrats, de systèmes d’éclairages et d’accessoires pour fumeurs étaient au rendez-vous.

«Ce n’est pas un hasard si ce salon est organisé à la frontière. Je voulais faire parler de la réalité de la France, mais en Espagne», a déclaré à l’AFP, Thomas Duchêne, le directeur français du salon.
En Espagne, la consommation et la culture sont autorisées dans un cadre privé. Alors, qu’en France, la politique prohibitionniste ne changera pas sous ce gouvernement, à en croire les déclarations d’Emmanuel Valls l’été dernier.

La France et le cannabis

L’Organisation française des drogues et toxicomanies (OFDT) estime à 17 millions le nombre de consommateurs de cannabis français à avoir déjà fumé du haschich ou de la marijuana. 5 millions de français ont consommé du cannabis en 2014. Plus d’un million et demi d’entre eux se déclare consommateurs réguliers.
En outre, la France compterait 50 000 à 100 000 cultivateurs. D’autres sources parlent de 400 000 cannabiculteurs d’intérieur ou d’extérieur.
Expogrow n’aurait pas pu avoir lieu en France. Thomas Duchêne affirme que des « tabous » auraient empêché la tenue de la foire sans compter « des entraves à l’information sur le cannabis ».

Biotops.BIZ à l’Expogrow 2015

Une équipe s’est déplacée sur le salon pour découvrir les nouveautés, rencontrer les fournisseurs et amis du grow shop. Si vous n’y étiez pas, nous y étions pour vous.

 

Après ce grand moment passé parmi tous les participants, Biotops.BIZ revient l’an prochain.

 

La 4ème édition du salon du cannabis d’Irun au Pays Basque espagnol vient de remporter un vif succès. Près de 20 000 visiteurs, majoritairement français, ont assisté à l’Expogrow 2015. Vendeurs de graines de cannabis, de fertilisants, de substrats, de systèmes d’éclairages et d’accessoires pour fumeurs étaient au rendez-vous. «Ce n’est pas un hasard si ce salon est organisé à la frontière. Je voulais faire parler de la réalité de la France, mais en Espagne», a déclaré à l’AFP, Thomas Duchêne, le directeur français du salon. En Espagne, la consommation et la culture sont autorisées dans un cadre privé. Alors, qu’en…

Passage en revue

Merci

Résumé : Vos avis, vos commentaires, c'est par ici !

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload