En Pologne, une société va produire des biocarburants à base de chanvre

Le chanvre, avec toute sa polyvalence, peut être utilisé pour créer un bio-carburant efficace viable et sûr comme remplacement du carburant pétrole. Alors pourquoi n’est-il pas plus répandu si c’est une si bonne alternative ? Pour faire simple, les grosses compagnies pétrolières ne le veulent pas, car elles y perdraient leur industrie pesant plusieurs milliards de dollars. Cependant, une compagnie ne l’entend pas de cette manière.

Lotos, ou Grupa Lotos SA 

Pour son nom officiel en polonais, est un holding pétrolier semi-public polonais, ayant son siège à Gda?sk. Elle a été fondée en 1975, sous le nom de Rafineria Gda?ska SA (Raffinerie de Gda?sk, en polonais) et a adopté sa dénomination actuelle en juin 2003. Ses principales branches d’activité sont : la production, le raffinage et la commercialisation du pétrole brut. La société est un leader des lubrifiants sur le marché polonais. Grupo Lotos est un producteur d’essence sans plomb, de diesel, de mazout, de carburants d’aviation, de lubrifiants pour moteurs et industriels, de bitumes et de cires. 

biocarburants

Cette société pétrolière appartenant à l’État polonais a signé un accord pour la production de bioéthanol à base de chanvre. Le groupe Lotos, l’une des 10 plus grandes sociétés pétrolières d’Europe centrale, vient de signer un accord avec l’Institut national des fibres naturelles et des plantes médicinales (IWNiRZ) a publié Hemp Today. 

Les termes de l’accord n’ont pas encore été divulgués. “Nous avons la possibilité de produire des carburants de deuxième génération à partir de déchets d’installations polonaises”, a déclaré à Hemp Today, Malgorzata Zimniewska, directrice adjointe de la recherche à l’Institut.

Développement du bioéthanol

“Le développement du bioéthanol et de biocarburants de nouvelle génération à partir de biomasse de cannabis intéresse l’Institut et la Pologne en général”, a déclaré Robert Sobkow, récemment nommé vice-président aux affaires financières du groupe Lotos, basé à Gdansk, Pologne. C’est une opération qui va de pair avec l’élaboration de politiques relatives au chanvre industriel dans le pays, qui souhaite étendre la récolte de chanvre de 100 hectares environ en 2017 aux 8 000 prévus d’ici 2020. Un projet possible grâce au financement de 14,5 millions de zlotys (3,5 millions d’euros) destinés à accroître la production de lin et de chanvre également reçus par l’Institut des fibres naturelles et des plantes médicinales (IWNiRZ), propriété du gouvernement. 

Henry Ford utilisait déjà ce carburant dérivé du chanvreL’éthanol dérivé du chanvre est le même carburant utilisé par Henry Ford lors de la conception de la voiture Hemp Body en 1941, dont la carrosserie était composée à 80% de fibres de chanvre. C’est l’un des carburants les plus écologiques qui soit : biodégradable, il ne contient pas de soufre et, en cas de combustion, il ne produit pas de substances toxiques typiques à la place des combustibles fossiles. 

source : sensiseeds.com

D’origine végétale, il ne contribue pas à l’émission de CO2 dans l’atmosphère : il pourrait être sérieusement considéré comme un substitut du diesel actuellement utilisé, confirmant une nouvelle fois les qualités du cannabis dans la lutte contre la pollution. De plus, cultiver du chanvre est moins polluant que le maïs, le soja, le colza, ou encore le palmier à huile. La culture de chanvre demande notamment beaucoup moins d’eau, d’engrais et de pesticides que les autres sources de biocarburants. 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

L’indispensable Anti-odeur du voyageur Stoner

La pochette Stash anti-odeur L’heure des vacances est déclarée, et nous sommes nombreux à voyager équipés de tout notre attirail de fumeur. L’angoisse peut paraître pesante lors de nos trajets, que ce soit en voiture, en train ou même en avion à cause de la délectable odeur que dégage notre ...