Dopage et cannabis


Cannabis-legalisation

L’AMA (Agence Mondiale Antidopage) change sa position et fini par admettre que si certains sportifs fument des pétards, ce n’est peut-être pas pour améliorer leurs performances, mais plutôt pour faire la fête.

Ils constatent néanmoins que le cannabis permet un meilleure récupération, réduit le stress, améliore la qualité du sommeil ce qui contribue indirectement à améliorer les performances sportives.

Par conséquent, ils ont décidé de relever le seuil de tolérance qui passe donc de 15 ng/ml à 150 ng/ml. Ce qui évitera aux sportifs d’avoir un test positif 5 jours après avoir fumé un seul pétard !

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload