Lutte écologique – Les insectes.

Insectes et cannabis : la lutte écologique.

Les plants de cannabis peuvent être la proie d’insectes ravageurs faisant des dégâts considérables. Il existe différent moyens de lutte contre les insectes.

Il existe des produits écologiques pouvant s’utiliser en préventif ou en curatif qui sont très efficaces. Les insecticides chimiques peuvent certes, très efficaces mais leur utilisation est délicate. Il faut arrêter de les utiliser bien avant la récolte, ils peuvent polluer les nappes phréatiques et ne doivent surtout pas être vidés dans les égouts. Les insecticides biologiques ne sont pas exempts de toxicité mais ils laissent moins de résidus sur et dans les plantes, et surtout, ils restent moins longtemps.

Qu’ils soient biologiques ou chimiques, ces produits sont à manipuler avec précaution, et les dosages doivent être scrupuleusement respectés. Pour les utilisation en extérieur, il vaut mieux choisir les dernières heures du jour pour traiter vos plantes, afin que le soleil ne les brule pas et pour éviter de tuer des abeilles.

Il est préférable de n’utiliser des insecticides chimiques qu’en cas d’infestation importante ou bien si les traitements biologiques n’ont rien donné.

La première chose à faire est d’identifier l’origine du problème. Voici quelques photos qui pourraient vous être utiles. Si vous avez un doute, vous pouvez nous envoyer vos photos. Vous trouverez ensuite un lien vers tous les insecticides écologiques en vente chez Biotops.

Les araignées rouges :

800px-Traces_araignées_rouge-2

Ce sont des acariens qui se nourrissent de la sève des plantes et attaquent généralement la partie supérieure des feuilles.On peut détecter leur présence grâce l’apparition de petites tâches blanches sur les feuilles (voir ci contre) qui finissent ensuite par jaunir et se dessécher complètement. On remarque aussi la présence de toiles autour des feuilles ou des fleurs.

À savoir : La prolifération des araignées rouges est souvent liée à un air trop sec.

araignéesrouges araignéesrouges2  

 

 

Les aleurodes :

 

Appelées aussi mouches blanches, les aleurodes sont de minuscules insectes qui absorbent la sève des plantes au travers de ses tissus. Ils sont très facile à repérer car dès qu’on touche une plante infestée, les mouches s’envolent  Elles produisent un miellat qui rend les feuilles collantes ce qui diminue la photosynthèse et empêche la plante de se développer correctement. Elles peuvent même dépérir complètement si la colonie est trop importante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAleyrodes-proletella-oeufs-chou copie

Les cochenilles :

 

Ces insectes produisent une substance blanche et cotonneuse et un miellat qui rend les feuille poisseuses et sensibles au développement de champignons. Les cochenilles se nourrissent de la sève et affaiblissent considérablement les plantes.

cochenilles3 cochenilles4

Les thrips :

Ce sont de minuscules insectes ailés, de forme allongée, qui dégradent les tissus des plantes pour en faire ressortir la sève. Sa très petite taille fait qu’il est très difficile à repérer. On remarque bien souvent leurs dégâts avant de les voir. Les feuilles se déforment, des tâches blanchâtres apparaissent, puis les feuilles se nécrosent et finissent pas sécher. Il est rare que la plante meure, mais, elle s’affaiblit.

thrips2 thrips

 

Les pucerons :

 

Il y en a de toutes les couleurs, des verts, noirs, roses, jaunes ou bleus, ils sont capables de coloniser une plante très rapidement. De la manière que les thrips ou les cochenilles, ils produisent un miellat (dont les fourmis sont très friandes) et qui affaiblit les plantes en empêchant la photosynthèse. On peut remarquer leur présence car les feuilles s’enroulent et se boursoufflent suite à leurs piqures. Les coccinelles et surtout leur larves (bestiole noire sur la photo de gauche) peuvent ingérer des quantités de pucerons impressionantes.

pucerons puceron+larvecoccinelle

 

Les chenilles :

 

Les chenilles, larves des papillons, sont généralement très voraces et dévorent littéralement les feuilles de plantes. Certaines peuvent être difficiles à trouver à cause de leur camouflage, elles parfois exactement la même couleur que la plante qu’elles attaquent. Elles se cachent généralement le long des tiges ou sous les feuilles.

chenilles

chenilles3

 

 

 

Les insecticides biologiques.

 

– Huile de neem :

Insecticide/acaricide naturel, selectif, avec une action par ingestion et contact, provenant de l’huile des graines de Neem (Azadirachta indica).
Recommandé pour le contrôle de larves et oeufs d’insectes.

Composition : Huile de graines de neem. (Azadirachta indica) 40 %

Mode d’emploi: Application en pulvérisation normale sans accumulation de liquide sur les feuillles, mais plutôt en ciblant les endroits où se trouvent le foyers d’acariens.

Dosage:  Appliquer avec un dosage de 4mL par litre d’eau.

– Extrait Pure Neem

Insecticide naturel, selectif, avec une action par ingestion et contact, provenant de l’huile des graines de Neem. Efficace contre les Pucerons, Mouches Blanches, Araignées rouges, Nematodes, Cochenilles, Trips, etc..

Composition : Extrait de graines de neem.

Mode d’emploi: Application en pulvérisation normale sans accumulation de liquide sur les feuillles, mais plutôt en ciblant les endroits où se trouvent le foyers d’acariens.

Dosage: Appliquer avec un dosage de 1.5mL par litre d’eau.

Extrait pure Neem 30 ml : 10 €

– Cinnaprot :

C’est un produit provenant d’extraits naturels de cannelle (Cinnamomum zeylanicum) avec un puissant effet autoregenérant y antioxydant sur les plantes traitées, en plus de son éfficacité elevée pour le control des acariens en général (n’est pas sélectif). Ce produit agit par contact sans laisser de résidus. Utilisable dans des cultures organiques.

Cinnaprot promeut l’activation des mécanismes de défense de la plante face aux situations de stress, ce produit a egalement un effet sur l’oidium. Utilisable en extérieur, interieur, serre et dans tous les types de systèmes de culture. On peut l’utiliser jusqu’à 15 jours avant la récolte, n’affecte ni les fleurs, ni la résine.

Composition : Extrait de Cinnamomum zeylanicum) Cannelle: 11%

Dosage : Voie foliaire 2-2.5ml/L chaque 10-15 jours

– Azaprot :

C’est un extrait de Neem de haute efficacité qui en plus de promouvoir les processus biologiques de la plante, possède un puissant effet contre les insectes et acariens qui attaquent la plante par diverses voies (tronc, fleur, feuille, racines).Il est actif contre plus de 200 espèce d’insectes, en controlant les processus de métamorphose (larves, chrysalides, adultes) en interrompant leur cycle vital. Parmi ces insectes et acariens nous trouverons: coleoptères, chenilles, thrips,araignées rouges, mouches blanches (perforateurs, suceurs, mâcheurs, mineurs) que ce soit en exterieur, interieur ou sous serre.

Azaprot peut aussi s’utiliser par arrosage pour controler les larves dans le milieu de culture. Ce produit ne laisse pas de résidus, il peut s’appliquer jusqu’à 10-15 jours précédant la récolte. Appliquer pendant les heures de basse luminosité, ou pendant la période d’extinction des lampes. Azaprot n’affecte pas les auxiliaires de culture, produit recommandé pour les cultures organiques et pour la lutte intégrée.

Composition : Potassium (K2O), Extrait de Azadirachta indica (Neem): 20%

Dosage : Voie foliaire 1.5-2.5ml/L chaque 10-15 jours

Bacilprot 32M : 

Bacil-Prot 32M est un insecticide biologique contre les Chenilles, les verres, etc,… Becilprot agit par ingestion. Il est totalement inoffensif pour l’homme, les animaux, les oiseaux. Quand l’insecte ingère quelques cristaux, ceux-ci se transforment en toxines, en provoquant des lésions et une paralysie de l’appareil digestif.

Dans l’espace de 24 heures l’insecte cesse de s’alimenter et entre 2 à 5 jours, le problème sera résolu.

Bacilprot 32M 100g : 14 €

– Pireprot :

Phyto-fortifiant d’origine naturelle (Pyréthrine) riche en éléments minéraux et nutritifs qui agit par contact en controlant une grande quantité de ravageurs: araignées rouges, puceron, mouche blanche, chenilles, thrips et cochenille entre autres. Pireprot est totalement biodégradable et ne laisse aucun résidu. Produit recommandé pour lescultures organiques et la lutte intégrée (idéal pour le contrôle des chenilles en phase de floraison). Valable pour l’extérieur, l’intérieur et en serre.

Composition: Azote total: 4.4%, Extrait de Chrisantemum Cinerariafolium: 4.5%

Dose: Voie foliaire 1-2ml/L chaque10-15 jours

– Attack Force Insecticide Bio :

Attack Force est un produit completement bio-dégradable et ecologique avec une grande puissance d’action contre les insectes et acariens nuisibles tels que les araignées rouges, thrips, pucerons et mouches blanches. En cas d’infestation, éffectuer 2 applications par semaine. Pulvériser les plantes à l’aide d’un pulvérisateur à main ou d’un pulvérisateur à dos. Produit admis dans l’annexe II de l’arrété n° 2092/91 CEE relatif à la Méthode de Production Biologique.

ATTENTION: Pulvériser uniquement après l’extinction des lampes!!! Attack Force est un liquide de contact et nécessite donc une pulvérisation sous-foliaire. 

Composition : Saponines, Sels potassiques, Acides gras

Dosage: 20mL    pour 1L de pulvérisation.  100ml   pour 5L de pulvérisation.

Attack Force insecticide Bio 1 l : 44 €

– BIO-SHARK Dislike 

Un des plus puissant insecticide bio du marche. Utilisation en préventif et curatif. Mélange très puissant d’huiles essentielles qui gardent les insectes indésirables à distance.

BioShark Dislike contient des tintures organiques et des huiles d’origine végétale.

Mode d’emploi:
Mélanger 4mL par litre (Eau tempérée).
Pulvériser sur toute la plantation, au-dessus et surtout en-dessous des feuilles.
Répéter hebdomadairement.melange avant emploi
En culture d’intérieur pulvériser seulement pendant la période d’extinction des lampes.
En exterieur pulvériser en fin d’après-midi lorsque les rayons du soleil ne touchent plus directement la plante.

Bio Shark Dislike 100 ml 28 €

 

– Belthirul: insecticide biologique.

Insecticide liquide spécifique contre la chenille processionnaire et autres chenilles. Traitement de choc qui agit par contact ou par ingestion, qui avec son action répulsive, vous permet de conserver votre culture indemne pendant une période prolongée. Le principe actif est le Bacillus Thuringiensis (variété Kurstaki, souche HD-1), en concentration de 32 Millions d’Unités par Gramme. Le Bacillus Thuringiensis paralyse la mandibule des chenilles et les repousse, ce bacille est totalement inoffensif pour la santé humaine.

Mode d’emploi: Pulveriser sur les feuilles.

Principe actif: Bacillus Thuringiensis (variété Kurstaki, souche HD-1), de souche séléctionnée et cultivé in-vitro.

Dosage: Une cuiller à café pour 1 Litre

Bethirul 3 sachets de 10 grammes : 12 €

 

– Ecolizer Bugs-Away 1200mL

Insecticide avec fertilisant foliaire. Combat efficacement les insectes nuisibles tels que les araignées rouges, les pucerons, les thrips et les mouches blanches. Ecolizer Bugs-Away est un produit non polluant, biodégradable à base des sels de potassium d’acides gras. Il renforce la plante et ne laisse aucun résidu sur la feuille.
Application : Préventive : 1 x semaine du début du cycle à la quatrième semaine de la phase de floraison. Curative : 2 x semaine en cas de fléau 3 x semaine. Ecolizer Bugs-Away est un liquide de contact, les insectes qui échappent à pulvérisation continuent de vivre. Ne pas utiliser en plein soleil. L’utilisation de Ecolizer Bugs-Away en début de seconde partie de floraison peut entraîner des moisissures.

Dosage: 5 à 10ml pour 1 Litre d’eau déminéralisée.

Insectes et cannabis : la lutte écologique. Les plants de cannabis peuvent être la proie d'insectes ravageurs faisant des dégâts considérables. Il existe différent moyens de lutte contre les insectes. Il existe des produits écologiques pouvant s'utiliser en préventif ou en curatif qui sont très efficaces. Les insecticides chimiques peuvent certes, très efficaces mais leur utilisation est délicate. Il faut arrêter de les utiliser bien avant la récolte, ils peuvent polluer les nappes phréatiques et ne doivent surtout pas être vidés dans les égouts. Les insecticides biologiques ne sont pas exempts de toxicité mais ils laissent moins de résidus sur et…

Passage en revue

Notre note

Merci !!!

Résumé : Et vous ? Quel note donnez vous à cet article ?

Note de l'utilisateur 4.47 ( 3 votes)

7 plusieurs commentaires

  1. Bonjour

    Le brimex peut être utilis? jusqu a combien de semaine d flo ????

  2. Bonsoir,

    Je suis en 2eme semaine de floraison en serre, et je constate la présence d’araignées rouge mais pas d’infestation.

    quel produits dois-je vous commander pour traiter sans affecter les fleurs

    merci d’avance
    Dom

  3. Bonjour
    Le purin d’orties a fait des miracles sur les larves de pucerons marron/rose 😉

  4. Bonjour a vous.
    Serait il possible de commander en passant par vous du “Phytoprot Mildiu” ? Produit complémentaire pour le Botryprot et Oidioprot….
    J’attend votre réponse avant de passer commande.
    Cordialement

    • Bonjour,

      Nous n’avons pas le Phytoprot Mildiu, mais nous pouvons vous proposer le Fungone de Aptus qui est bien plus efficace, et entièrement naturel.
      Il est disponible en prêt à l’emploi, à pulvériser directement ou en version concentrée à diluer.

      Cordialement,

      Le Staff Biotops

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload