Comprendre, prévenir et traiter les évasions de Thrips

La culture du cannabis en extérieur fait souvent face à des invasions de nuisibles, tels que les que les thrips, nous allons voir dans cet article les meilleures façons de les identifiés et d’éviter une invasion afin que d’éviter les dommages qui nuiraient à la récoltes de vos plantes.

ThripsNous oublions souvent qu’en cultivant en extérieur, nous marchons sur le térritoire des insectes, si certains peuvent êtres bénéfiques pour nos plantes, la plupart nuisent au bon développement de celles ci. Ces prochains mois la vie acariene va se développer de plus en plus en extérieur, grâce à la chaleur lié à l’humidité les acariens et les insectes se développent plus rapidement, pouvant endommager considérablement vos cultures. Dans ce texte nous allons nous concentrer sur les Thrips, véritable calvaire du cultivateur extérieur. 

Comme tout nuisible, si un traitement n’est pas apporté à temps les dommages causés peuvent entrainer une perte sur la qualité de l’herbe ainsi que sur le poids final de la récolte. Les thrips sont toutefois faciles à combattre si on s’en occupe à temps, c’est pourquoi il vaux mieux ne pas trop attendre pour se débarrasser de ces  petits coléoptères qui ne mesurent pas plus de 1 à 2mm. 

Les thrips

Les thrips sont généralement munis d’une paire d’ailes, bien que l’on ai pu constater que certains se développent sans ailes, d’une couleur jaune claire pouvant parfois êtres plus sombres et tirer vers le marron ou noir . Vous pourrez observer de petites bandes claires et sombres sur leur corps. Il s’alimentent de végétaux, de leur sève ou de champignons mais ont aussi la faculté de pouvoir transmettre la pathologie d’une plante, à une autre ce qui parfois peut être terrible pour votre plante.

Comme la plupart des acariens, les thrips ont un cycle biologique d’environ deux semaines, et passent par plusieurs cycles différents avant de rentrer dans leur stade d’adulte et peuvent vivre parfois jusqu’à près de 1an si les conditions météorologiques le lui permettent.

Le cycle biologique comprend cinq stades :

œuf, larve, prépupe, pupe et adulte. La femelle adulte du thrips vit jusqu’à 30 jours et pond de 2 à 10 œufs/jour. Le passage de l’œuf à l’adulte prend environ 19 jours à 20 °C et seulement 13 jours à 25 °C. Ont peut d’ailleurs constater que lorsque l’automne arrive, les trips disparaissent pour réapparaitre … au printemps suivant lorsque les températures lui permettent de relancer leur cycle de vie. 

En extérieur, si vos plantes sont très grandes, ils peuvent êtres difficiles à détectés, c’est pourquoi il est conseillé d’opter pour un traitement préventif et répulsif comme par exemple le Dislike de chez Aptus  . Facilement détectable sur les plus petites plantes, vous pourrez remarquer les premiers dommages sur les feuilles de celle ci, se nourrissant aussi de la sève de la plante, les traces qu’ils laissent peuvent parfois êtres confondus avec les traces que font les piqures d’araignées rouges ou de mouches blanches, mais à la différences de celles ci, les piqures des thrips ne sont pas tout à fait circulaires, pouvant parfois êtres plus étendus ou étirées, mais si les plantes ne sont pas traités à temps, des lésions nécrotiques apparaîtrons ainsi que des stries noires sur les nervures de la plante. De nature discrète, il est possible que vous remarquiez la trace de leur passage avant même de pouvoir les voir. Vérifiez toujours le dessous des feuilles pour détecter leur présence, ils aurons tendance a s’y cacher, c’est aussi là que vous pourrez remarquer leurs oeufs et leurs larves. 

Manière préventive

Il est préférable de choisir une manière préventive pour traiter vos plantes ,  comme par exemple le Dislike qui à aussi un effet répulsif  , ou l’huile de neem  qui se vaporisent sous les feuilles.De manière préventive, l’ huile de neem pourra être appliqué tous les 14jours suffirons, en suivant le dosage recommandé. Isecticide naturel, avec une action par ingestion et contact, il provient de l’huile des graines de Neem

Qu’ils soient biologiques ou chimiques, ces produits sont à manipuler avec précaution, et les dosages doivent être scrupuleusement respectés, et les quantités de solutions que vous préparerais devront être calculés afin d’éviter de ne pas devoir en appliquer en surdose ou devoir le jeter. Pour les utilisation en extérieur, il vaut mieux choisir les dernières heures du jour pour traiter vos plantes, afin que le soleil ne les brule pas le feuillages mais aussi afin d’éviter qu’il n’annule pas l’effet du produit.Il est préférable de n’utiliser des insecticides chimiques qu’en cas d’infestation importante ou bien si les traitements biologiques n’ont rien donné, découvrez tous nos insecticides/acaricides; et fongicides

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

Chanvre

Chanvre ou Cannabis? Les Principales Différences

Le chanvre et la Marijuana sont les noms les plus populaires que nous connaissons pour désigner la plante de Cannabis. En général lorsque l’on parle de cannabis nous nous imaginons un joint roulé, un bang  prêt à servir ou un bocal bien garni mais rarement nous nous ferons l’image de ...