Combien de temps le THC reste-t-il dans le corps ?

Duree du cannabis dans le corps

Le test d’urine est la manière privilégiée pour les entreprises de contrôler si les employés consomment du cannabis. Ces tests sont pratiqués presque partout dans le monde, la France y compris.
Mais, pendant combien de temps le cannabis est-il détectable dans les urines ? La réponse est : « c’est variable ».

Le THC est la substance active de ce que les américains et les hispaniques appellent la marijuana. Les tests urinaires détectent la substance chimique nommée THC-COOH.

Le THC-COOH est un métabolite du THC. Il s’agit d’une molécule que le foie produit en digérant le THC. Le THC-COOH contrairement au THC reste beaucoup plus longtemps dans le corps.

Les entreprises ont généralement un même barème pour savoir si leurs employés consomment du cannabis. Au-delà de 50 ng par millilitre d’urine, le test est positif. En dessous, il s’agit d’un fumeur passif.

Détection du cannabis dans les urines

Il est impossible de prédire la période pendant laquelle le THC reste dans le sang. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Le métabolisme de l’individu est certainement le plus important. Certains ont une capacité à éliminer les déchets plus vite que d’autres. Cela dépend de plusieurs facteurs :

  • Génétiques,
  • habitudes alimentaires,
  • hygiène de vie.

Ensuite, tout dépend des habitudes de consommation, des quantités consommées et du taux de THC contenu dans l’herbe.

Cependant, quelques études permettent de se faire une idée sur le risque d’être contrôler positivement au cannabis.

Estimation de la periode de detection du THC dans les urines

Fumeurs occasionnels

Une personne qui fume occasionnellement ou qui fume pour la première fois sera positive aux tests cannabiques pendant une période de 1 à 3 jours, d’après une étude la National Drug Court Institute. Il est raisonnable de compter 4 jours pour descendre en dessous de la barre de 50 nanogrammes par millilitre de TCH dans les urines et être négatif.

D’autres études suggèrent qu’un fumeur occasionnel resterait positif une bonne semaine après avoir consommé.

Fumeurs fréquents

Pour cette catégorie de consommateurs, un délai d’abstinence de 10 jours est à envisager avant de se soumettre à un test. En deçà, le risque d’être controlé « positif » est élevé. Mais, au-delà, d’après les dernières données scientifiques, il serait « peu probable » d’avoir un taux de 50 ng de THC-COOH dans le corps. Mais, attention, il ne s’agit que d’estimations et chaque individu est différent. D’autres études ont démontré qu’un fumeur chronique est positif jusqu’à un mois maximum après avoir consommé.

Fumeurs extrêmes

Pour des consommateurs fumant en grande quantité depuis plus de 10 ans, le THC est détectable pendant 67 jours après la dernière utilisation.

Fumer du cannabis et rester négatif aux tests urinaires

Boire beaucoup d’eau permet de diluer toute substance résidant dans les urines. Mais boire trop d’eau peut provoquer une urine trop claire qui sera rejetée par le laboratoire d’analyse.

La solution reste encore celle des produits nettoyants ou masquant.

Le charbon suractivé permet de nettoyer toute substance étrangère au corps. Les produits chimiques (contenant donc des métaux lourds extrêmement dangereux pour la santé) que nous respirons ou ingérons sont éliminés. Ce produit est préconisé tout au long de la vie à raison d’une fois par semaine environ.

Mais en cas d’urgence, il est nécessaire d’avoir recours aux cleaners.

Biotops propose une série de solutions qui va de la simple lingette pour la salive aux produits masquant les toxines en passant par les faux-pénis (pour hommes donc) relié à une poche d’urine synthétique – comme certains cyclistes professionnels l’ont utilisé par le passé.

Cette dernière solution peut parfois prêter à rire, mais la très grande majorité des fumeurs de cette planète sont des gens qui ont une famille, un travail, qui paye leurs impôts et risquerait de gros ennuis à cause de lois prohibitives.

Tests urinaires négatifs au cannabis

Le test d’urine est la manière privilégiée pour les entreprises de contrôler si les employés consomment du cannabis. Ces tests sont pratiqués presque partout dans le monde, la France y compris. Mais, pendant combien de temps le cannabis est-il détectable dans les urines ? La réponse est : « c’est variable ». Le THC est la substance active de ce que les américains et les hispaniques appellent la marijuana. Les tests urinaires détectent la substance chimique nommée THC-COOH. Le THC-COOH est un métabolite du THC. Il s’agit d’une molécule que le foie produit en digérant le THC. Le THC-COOH contrairement au THC reste beaucoup…

Passage en revue

Merci !

Résumé : Vous pouvez réagir à cette information ou partager votre expérience

Note de l'utilisateur 2.27 ( 3 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload