Cannabis médicinal : témoignage de vies totalement transformées

Voici l’histoire d’une enfant de 6 ans atteinte d’une grave maladie rare et celle d’un médecin touché par un cancer des poumons. Tous deux ont vu leur vie s’améliorer très fortement grâce à l’huile de cannabis.

Charlotte Figi a 6 ans

Charlotte Figi a 6 ans. Cette petite américaine a été diagnostiquée à l’âge de 3 mois avec le syndrome de Dravet. Une forme d’épilepsie rare et sévère qui touche une personne sur 20 000. L’enfant faisait jusqu’à 300 crises par semaine. Elle montrait également des symptômes proches de l’autisme. A ce jour, cette maladie est considérée comme pharmaco résistante. Autrement dit, la médecine classique est impuissante. Les premières crises sont apparues à l’âge de 1 an. A 2 ans, la situation empire. 6 mois plus tard, elle est diagnostiquée. Son père, Béret Vert, quitte l’armée pour s’occuper de sa fille. La famille Figi a tout tenté : médicaments, une diète de 2 ans et même un traitement pour les chiens ! Les résultats se révèlent très mauvais… jusqu’à ce que le miracle apparaisse. Après que l’enfant se soit retrouvée dans un proche de la mort clinique, les neurologues de Charlotte ont suggéré à ses parents d’essayer une autre option : l’huile de cannabis.

Deux docteurs se sont prononcés en faveur d’un traitement cannabique. Une décision facile à prendre en raison de la gravité de la maladie et de la tournure qu’elle prenait.
Toute la famille a déménagé dans le Colorado, l’un des états progressistes en matière de consommation cannabis. Sur place, elle a pu recevoir un traitement cannabique en toute légalité.

Une amélioration considérable après 8 mois de traitement

Charlotte prenait son traitement deux fois par jour. L’huile était ingérée, mélangée à ses repas. Le taux de TCH (la substance psychoactive) contenu dans le cannabis utilisé pour le traitement de Charlotte était extrêmement faible. En revanche, son taux de CBD était très élevé. Aujourd’hui, la fillette ne fait que deux à trois crises par mois (contre 300 par jour pour rappel).
La souche d’herbe à partir de laquelle a été extraite l’huile destinée à l’enfant est désormais utilisée par 41 autres patients.

La guérison d’un médecin atteint d’un cancer

« Je n’ai jamais fumé un seul joint dans ma vie et je suis opposé à toutes les drogues. La médecine classique est ma voie. Cependant, j’ai fait face au cancer. J’ai tout essayé » déclare le Dr. P.B. [ndlr : le médecin semble vouloir rester anonyme.]

docteur originaire de Serbie a été diagnostiqué avec un cancer
A 50 ans, ce docteur originaire de Serbie a été diagnostiqué avec un cancer des poumons et des métastases sur les ganglions lymphatiques. La gravité de son état était de 2 sur 3. Il a commencé un traitement avec de l’huile de cannabis. Et, aujourd’hui, il soutient totalement toutes les actions tendant à légaliser le cannabis à des fins médicales.
« Les collègues ont immédiatement tout fait pour m‘aider. Des diagnostiques et des biopsies ont été effectués durant 7 jours. Après le choc initial [NDLR : après avoir pris connaissance du diagnostique], j’ai décidé de me lancer dans une bataille contre un opposant très gênant. »

En tant qu’ « avocat » de la médecine classique, il a commencé une chimiothérapie. « Aucune alternative n’a été laissée de côté. « J’ai essayé une variété de préparations, goutes, sirops… J’ai entendu parlé de l’huile de cannabis, mais parce que son usage est interdit et répréhensible par la loi, il était difficile de s’en procurer » confie P.B.

Avant de démarrer la thérapie cannabique, il n’était pas sûr de la finalité du traitement. « Les syndromes que je ressens lorsque je m’administre de l’huile de cannabis est une bouche sèche et parfois des sensations modérées de tête qui flotte » explique le médecin.
Les dernières analyses sont époustouflantes. «  Après seulement 3 mois de traitement, le cancer est réduit et les derniers scanners donnent de bons résultats. Mon radiologiste est ravi. J’ai parlé à mon oncologiste que je prenais de l’huile de cannabis. Il a haussé les épaules. Il m’a conseillé d’essayer tout ce qui peut m’aider » raconte P.B.

Le mot de la fin revient au Dr. Cat Arni, un célèbre physicien qui a participé à l’examen de la tumeur.
Il reste de nombreuses controverses dans le monde au sujet du cannabis. « Il y a de solides évidences que l’herbe aide, mais je soutiens la continuité des expérimentations avec le cannabis dans le but de trouver la meilleure solution pour les patients ».

cannabis médical

Le cannabis médical est en forte évolution sur les médias officiels et alternatifs. Les breeders élaborent des génétiques spécialement conçues pour un usage médical. Découvrez une liste de graines à fort de CBD.

Source : Healthy Food House, CNN

Voici l’histoire d’une enfant de 6 ans atteinte d’une grave maladie rare et celle d’un médecin touché par un cancer des poumons. Tous deux ont vu leur vie s’améliorer très fortement grâce à l’huile de cannabis. Charlotte Figi a 6 ans. Cette petite américaine a été diagnostiquée à l’âge de 3 mois avec le syndrome de Dravet. Une forme d’épilepsie rare et sévère qui touche une personne sur 20 000. L’enfant faisait jusqu’à 300 crises par semaine. Elle montrait également des symptômes proches de l’autisme. A ce jour, cette maladie est considérée comme pharmaco résistante. Autrement dit, la médecine classique…

Passage en revue

Notre avis

Merci !!!

Résumé : Notez cet article s'il vous a intéressé

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload