Cannabis médical : les vertus thérapeutiques (Partie 1)

Dans ce volet en 2 parties, la rédaction du blog de Biotops.biz va tenter de synthétiser et de vulgariser l’ensemble des améliorations des maladies traitées avec le cannabis.
Le TCH, CBD, Nabinole sont de plus en plus reconnus par la communauté scientifique pour leurs propriétés médicinales. Les chercheurs cherchent et surtout, les chercheurs trouvent.

L’IACM, International association for cannabinoid medicine (Association internationale pour le cannabis médical) a répertorié l’ensemble des propriétés du chanvre connues à ce jour.

Liste des propriétés thérapeutique répertoriées par l’IACM

Analgésique Douleurs chroniques
Relaxante Douleurs musculaires
Somnifère Troubles du sommeil
Anti-spasmodique Epilepsie, sclérose en plaque
Anti-vomitive Régulation des effets indésirables des chimiothérapies
Appétent Stimule l’envie de manger
Broncho-dilatatrice Ouvre les alvéoles pulmonaires (traitement de l’asthme)
Anti-inflammatoires Arthrite, règles douloureuses
Anti-psychotiques Traitement de la schizophrénie
Anti-dépresseur Trouble bipolaire
Anxyolitique Trouble de l’humeur
Vaso-dilatatrices Migraines, glaucome
Névralgies Douleurs nerveuses

 

En fonction des législations et autres idées reçues sur le cannabis, les bienfaits médicinaux des cannabinoïdes relèvent bien souvent des témoignages de consommateurs ayant fait leur propre expérience. Autant les preuves sont établies en matière de lutte contre :

  • Le cancer (du cerveau notamment),
  • la cachexie (maigreur extrème après contraction du VIH) , l’anoréxie,
  • les douleurs neuropathiques (des nerfs),
  • la spasticité (élongation anormale des muscles recensée dans la sclérose en plaque),
  • les lésions de la moelle épinière.

Autant les résultats positifs sur d’autres pathologies tiennent aux affirmations des utilisateurs eux-mêmes, malades ou pas et sont à prendre avec précaution. Les résultats peuvent s’améliorer ou s’aggraver d’un patient à l’autre dans les pathologies suivantes :

  • Epilepsie,
  • démangeaisons,
  • troubles bipolaires ou de la personnalité limite et dépressions.

le cannabis et la médecine Cela dit, si les scientifiques s’intéressent au traitement de certaines maladies à l’aide du cannabis, c’est bien grâce aux témoignages des utilisateurs. La stimulation de l’appétit et la prise de poids est bien connue des fumeurs. Ce phénomène s’explique par le besoin de prolonger le plaisir procuré par la plante et le fait de manger comble parfaitement ce ressenti.

Parfois, le hasard vient s’en mêler. L’exemple le plus concret, et connu à ce jour, est l’amélioration de l’état général de santé des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Le cannabis fait parti des produits stupéfiants dans la très grande majorité des pays du monde, des patients cherchent des solutions et la Cours européenne des droits de l’homme est saisie.

Nausées, haut le coeur et vomissements

Ce ne sont pas moins de 40 études qui viennent corroborer les effets indéniablement positifs du cannabis sur ces sensations inconfortables. Elles remportent par ailleurs la palme du plus grand nombre de recherches effectuées. Les effets des principes actifs ont intéressé la recherche dans les années 80 notamment dans la lutte contre le cancer et les effets secondaires des traitements chimiothérapiques. Des études récentes démontrent que le THC en faible quantité et associé à des médicaments dits antiémétiques (contre les vomissements et les nausées) donne un traitement d’une très grande efficacité.

Cachexie et anorexie

5 mg de TCH dispatchés dans une journée provoque l’envie de manger. Les études sur des malades du Sida le prouvent et les consommateurs le savent depuis toujours.

Sclérose en plaque

Les personnes souffrant de cette pathologie neurologique lui disent merci. Les études cliniques sur les effets thérapeutiques du THC et du Nabilone (autre principe actif du cannabis) ont bien amélioré l’état de santé des malades. Plusieurs effets ont été constatés dont une diminution de la douleur, de la paresthésie (sensation de fourmillement), de l’ataxie (mauvaise coordination des mouvements) et des tremblements.

Syndrome de la Tourette

Des études cliniques sont en cours sur l’utilisation de la plante dans la recherche sur l’amélioration des personnes touchées par cette maladie. Le syndrome de Gilles de la Tourette se caractérise par la verbalisation d’obscénités. Les résultats varient d’une légère amélioration des symptômes à un contrôle total de la maladie.

Rhumatismes

Il était temps de trouver de nouveaux remèdes pour les 200 000 patients recensés en France . Les résultats probants portent sur les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde généralement appelée l’arthrite.

La liste des recherches sur les maladies et symptômes est encore longue. Elle continue très prochainement dans le deuxième volet de cet article.

La suite (Partie 2) est disponible ici

Dans ce volet en 2 parties, la rédaction du blog de Biotops.biz va tenter de synthétiser et de vulgariser l'ensemble des améliorations des maladies traitées avec le cannabis. Le TCH, CBD, Nabinole sont de plus en plus reconnus par la communauté scientifique pour leurs propriétés médicinales. Les chercheurs cherchent et surtout, les chercheurs trouvent. L'IACM, International association for cannabinoid medicine (Association internationale pour le cannabis médical) a répertorié l'ensemble des propriétés du chanvre connues à ce jour. Liste des propriétés thérapeutique répertoriées par l'IACM Analgésique Douleurs chroniques Relaxante Douleurs musculaires Somnifère Troubles du sommeil Anti-spasmodique Epilepsie, sclérose en plaque Anti-vomitive…

Passage en revue

La note de l'équipe

Merci !!!

Résumé : Cet article vous semble t-il utile ?

Note de l'utilisateur 4.9 ( 1 votes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload