10 raisons de dépénaliser le cannabis

10 bonnes raisons de legaliser le cannabis

A l’heure où Manuel Valls déclare au sujet de la dépénalisation : « On peut débattre mais le débat est clos », où le locataire de l’Elysée est définitivement pas pour à tendance contre, il existe tant de raisons de légaliser qu’il est temps de les exposer.

1. Promis juré, le monde ne s’effondrera pas

Depuis que le Colorado a totalement légalisé la consommation, la culture et la vente du cannabis, la criminalité et les agressions violentes ont diminué considérablement. D’après les chiffres les plus récents, la baisse est estimée à 10,1 % en un an. Si l’ancien ministre de l’intérieur avait des oreilles fonctionnelles, il devrait être interpelé par de si bons chiffres et peut-être envisager de dépénaliser.

2. Interdire le cannabis a un coût économique et social

Aux Etats-Unis toujours, 658 000 personnes ont été arrêtés en 2012 pour possession de marijuana. Les auteurs de ces infractions ne sont pas des criminels violents et entrent dans la case « faible niveau » [NDLR : de dangerosité]. L’application des lois prohibitives a un prix : 3,6 milliards de dollars par an.

3. Les chiffres des contrevenants à la marijuana sont faussés

Les arrestations pour détention d’herbe touchent principalement les noirs américains. Le racisme étant toujours bien présent dans les mentalités policières, les afro-américains sont 4 fois plus susceptibles d’être arrêtés par rapport aux blancs. Même dans l’Oregon, considéré comme un état progressiste, les noirs ont deux fois plus de risques d’être arrêtés.

4. Le cannabis possède de vertus thérapeutiques

Les vertus thérapeutiques du cannabisDes études – notamment espagnoles – prouvent la destruction des cellules cancéreuses notamment au cerveau. Une récente recherche américaine démontre que le cannabis agit favorablement sur la maladie. En effet, le CBD, l’un des cannabinoïdes de la plante, réduit de 54 % le nombre de crises chez les malades. Le THC, lui, réduit les spasmes de 30 % chez les personnes atteintes de sclérose en plaque. Le cannabis peut réduire les symptômes de la dépression et de l’anxiété, même si des études plus poussées sont nécessaires. 24 états du pays ont légalisé l’usage de l’herbe médicale.

5. Le cannabis est 114 fois moins dangereux que l’alcool…

Et bien moins que toutes les autres drogues confondues. La marijuana est donc 114 fois moins toxique que l’alcool. Ce produit est donc 114 fois plus dangereux que le cannabis et est en vente libre. Nous nageons en plein paradoxe…

6. La jeunesse fume moins

Contrairement aux peurs erronées et entretenues par la dépénalisation, les adolescents n’ont pas plus fumé. Encore mieux, la consommation dans cette tranche de la population a baissé. Toujours et encore dans le Colorado, le pourcentage d’ados admettant consommer du cannabis baisse régulièrement. Le chiffre est passé de 22 à 20 % entre 2011 et 2013. Ce taux reste en dessous de la moyenne nationale qui se situe à 23,4 %.

7. Le cannabis génère de l’argent

Le cannabis légal génère de l'argent C’est tout bénéf pour l’Etat et pour une fois, ça l’est également pour les citoyens. Le Colorado a généré 63 millions de dollars de revenus la première année. 13 millions sont venus s’ajouter en redevances et en licences. Les grandes causes en profitent, les contribuables aussi : 30,5 millions ont été répartis entre les citoyens, le programme éducatif, les écoles et les coûts liés à la règlementation. La légalisation de la marijuana est une excellente affaire, bien plus juteuse que la prohibition.

8. La prohibition coûte très cher

Si 3,6 milliards de dollars ont été dépensés en 2010 pour faire respecter l’interdiction, selon l’ACLU, 20 milliards ont été nécessaires sur les 6 années précédentes. Pour avoir un ordre d’idée, cette somme est l’équivalent d’un salaire de 2000 € par mois pendant… 833 333 ans !

9. Vers la fin du marché noir et des profits pour les mafias

cannabis-illegalLe marché légal est plus attrayant pour les consommateurs. Il devient sans intérêt de se fournir dans la rue, se confronter à des risques, acheter un produit de mauvaise qualité ou pire toxique. Les cartels mexicains sont les premiers fournisseurs (illégaux) d’herbe de l’Amérique. A Washington D.C., la légalisation a entrainé une baisse de 24 % de saisies l’an dernier. Le prix a baissé significativement :  il a été divisé par 3 au kilo.

 10. Le cannabis légal génère des emplois

Enfin, le Colorado a créé 10 000 nouveaux emplois dans l’industrie cannabique. L’économie est stimulée. Le taux de chômage est en baisse avec seulement 6 % de chercheurs d’emploi, l’un des plus bas taux aux Etats-Unis.

A l’heure où Manuel Valls déclare au sujet de la dépénalisation : « On peut débattre mais le débat est clos », où le locataire de l’Elysée est définitivement pas pour à tendance contre, il existe tant de raisons de légaliser qu’il est temps de les exposer. 1. Promis juré, le monde ne s’effondrera pas Depuis que le Colorado a totalement légalisé la consommation, la culture et la vente du cannabis, la criminalité et les agressions violentes ont diminué considérablement. D’après les chiffres les plus récents, la baisse est estimée à 10,1 % en un an. Si l’ancien ministre de…

Passage en revue

Merci

Résumé : Un avis, une note

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload