10 bénéfices médicinaux du cannabis

Les cannabinoïdes dans le cannabis interagissent avec un réseau de récepteurs cellulaires dans tout le corps humain. Ce réseau, le système endocannabinoïde, existe dans le corps afin d’interagir avec les endocannabinoïdes présents à l’état naturel qui jouent un rôle de régulation des diverses fonctions du corps.

Les récepteurs cannabinoïdes

Ils se trouvent dans la plupart des tissus et des organes, mais ils sont particulièrement nombreux dans le cerveau. Lorsqu’on consomme du cannabis et que ses cannabinoïdes agissent sur ces récepteurs, ils modifient la libération de substances neurochimiques dans le cerveau, ce qui change la manière dont ses cellules communiquent les unes avec les autres. Ceci affecte différents processus dans le corps, notamment l’appétit, la douleur, l’humeur, la mémoire et l’apprentissage.

  1. Pour traiter les migraines :

    traiter les migraines grace au cannabisL’usage du cannabis provoque un soulagement éclair pour les patients souffrants de migraine. Nombreux sont les personnes qui ont choisi le cannabis pour lutter contre le mal de tête. = http://queen-seeds.fr/cannabis/traitement-migraines-maux-de-tete-cannabis

  2. Retarde la croissance tumorale :

    L’Association contre le cancer a constaté qu’elle retardait considérablement les tumeurs dans les poumons, les seins et le cerveau. = http://queen-seeds.fr/cannabis/traitement-cancer-cannabis

  3. Réduction de contractions intestinales :

    Des chercheurs de Naples en Italie ont établi que le cannabis agissait fortement sur un intestin enflammé. (Diarrhée, gastro-entérite). Et bonne nouvelle, aucune incidence n’a été trouvée sur des intestins sains. Le cannabis semble agir uniquement en cas de besoin. Il peut donc atténuer les symptômes des maladies chroniques comme l’intestin irrité ou le syndrome de Crohn.

  4. Alzheimer :

    La douleur et la perte de poids sont également des problèmes importants chez les personnes au stade avancé de la maladie d’Alzheimer et ils sont souvent associés à l’agitation et à l’agressivité. Les cannabinoïdes ont été associés à des réductions de la douleur et des améliorations de l’appétit, en plus d’être déjà reconnus pour calmer et relaxer les consommateurs. Ce qui fait du cannabis un bon moyen d’atténuer les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

  5. Traiter le glaucome :

    Le glaucome est une maladie de l’oeil qui provoque une diminution irrémédiable du champ de vision. Il est la conséquence de dommages au nerf optique et la dégradation de celui-ci est souvent causée par une augmentation de la pression intraoculaire. En plus de ses effets psychotropes, on a observé pour la première fois en 1971 une baisse de la pression intraoculaire (PIO) après avoir fumé du THC. Depuis lors, d’autres études ont confirmé l’action de baisse de la PIO liée au THC selon différents modes d’administration.

  6. Réduction de la douleur :

    Le cannabis est un relaxant musculaire et possède des propriétés antispasmodiques. Des produits pharmaceutiques à base de cannabis agissent sur les douleurs en en réduisant les symptômes. Il peut être très utile pour soigner les maux de tête (comme indiqué plus haut) mais également pour lutter contre les douleurs du syndrome prémenstruel chez certaines femmes.
    Réduction de la douleur avec du cannabis

  7. Diminue les symptômes du TDA :

    Le cannabis aide dans les troubles du TDA (Trouble du Déficit de l’Attention) et du TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité). C’est l’alternative parfaite au Ritalin (médicament chimique vendu en pharmacie) pour traiter les troubles sans les effets négatifs des médicaments. Le TDAH touche 4,1% des adultes âgés de 18 à 44 ans.

  8. Les TOC et le syndrome de la Tourette :

    Les traitements cliniques actuels s’avèrent assez inefficaces dans la lutte contre le syndrome Gille de La Tourette. L’usage du cannabis pour soulager les symptômes semble pour le moment la meilleure alternative. 15 ans de recherches des effets du cannabis sur cette maladie comportementale prouvent que le THC se positionne comme un médicament efficace. = http://queen-seeds.fr/cannabis/cannabis-traitement-syndrome-tourette

  9. La sclérose en plaque :

    Le nabiximols(nom choisi aux États-Unis, nom commercial : Sativex) est un médicament sous forme de spray buccal développé dans le traitement de la sclérose en plaques afin de diminuer les douleurs neuropathiques, la spasticité, une vessie hyperactive, et d’autres symptômes. Les composés actifs de ce produit sont le tetrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), composés produits par la plante de cannabis. Le nabiximols est différent des autres cannabinoïdes utilisés en médecine car il est constitué d’un mélange de composés extraits directement de la plante de cannabis et non pas d’une seule molécule synthétique.

  10. Pour les asthmatiques :

    L’utilisation thérapeutique du cannabis peut être considérablement bénéfique pour traiter les symptômes de l’asthme car le cannabis médicinal a des propriétés anti-inflammatoires. Ce qui est, en outre, un des principaux avantages du traitement de l’asthme avec des cannabinoïdes. Le cannabis décourage l’inflammation et favorise l’ouverture des conducteurs respiratoires, ce qui réduit la toux et l’essoufflement. Bien que beaucoup de gens croient que fumer du cannabis et du tabac procurent les mêmes effets, la réalité est tout autre. En effet, le tabac « resserre » les voies respiratoires tandis que le cannabis va les « ouvrir ».

Bien que fumer soit la forme la plus connue pour consommer du cannabis il est quand même plus recommandé d’utiliser le cannabis par voie orale, avec de l’huile, ou en le vaporisant avec des vaporisateurs médicinaux = https://www.biotops.biz/headshop/vaporisateurs-medicinaux

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Captcha Captcha Reload

x

Check Also

Les champignons mycorhiziens

Les champignons mycorhiziens dans la culture du cannabis

En ce qui concerne la culture biologique du cannabis, peu de produits sont aussi intéressants que les mycorhizes. Mycorhize est un mot grec utilisé pour définir la symbiose entre un champignon et la racine d’une plante (mycos = champignon et rhizos = racine). Et dans une telle activité symbiotique, le ...